La compagnie

Avec la compagnie Babeldanse, Samir El Yamni cherche à «exposer» les corps dans leurs dimensions poétiques, politiques, sociales, en lieu avec ce qui fait l’histoire à la fois intime et collective, singulière et plurielle.

Il travaille avec le mouvement dansé comme medium, comme outil de recherche, d’expérimentation et de pensée pour partager des imaginaires, des langages et des cultures.

Ainsi faire corps, signe et sens au présent de toutes les présences et tenter d’autres formes de travail à partir des espaces et des matières du monde pour saisir et comprendre – prendre avec soi – tout mouvement dans un ensemble , c’est à dire un commun partagé, un «vivre ensemble»

C’est aujourd’hui plus que jamais un projet civique et participatif pour questionner les représentations du monde et interroger la place fondamentale du corps dans la société, entre sphères intimes et publiques, entre présences et images.

C’est enfin créer, tenter d’autres rencontres interdisciplinaires et croiser théories et pratiques autour du mouvement et de l’environnement, des lieux intimes et d’autres publics, des paroles individuelles et collectives.

Résidences, échanges et autres croisements comme des correspondances. Chaque saison est une étape, une tentative renouvelée à préciser les objectifs et les modes de fonctionnement de la Compagnie – réflexions et actions, création et transmission pour une dynamique de travail d’une équipe à géométrie variable en actes artistiques et citoyens. Au travers de différents projets, il s’agit de repenser les outils et forces de travail, les formes de collaboration et de production et les lieux de fabrication.

C’est définir précisément un projet artistique qui n’est pas forcément une production chorégraphique mais un compagnonnage auprès d’équipes diverses afin de rendre vivante la relation au mouvement dansé, au travail de proximité des publics.

Travailler grâce à la mise en lien d’outils et d’espaces communs partagés avec d’autres artistes et structures culturelles mais aussi avec d’autres lieux de production et de diffusion, hôpitaux, musées, prisons…

L’association accompagne également des publics différents  des écoles élémentaires aux hôpitaux, sous la forme d’ateliers de pratique et de recherche chorégraphique et de parcours interdisciplinaires en partenariat avec différentes structures culturelles à Marseille, Bédarrieux, Sète, Montpellier, Aix-en-Provence, Paris, Orléans , Châteauvallon.